Soyaux.fr
Ville d'espaces et de contrastes

Retenue parmi 10 autres Villes, suite à un appel à projet national lancé par France Médiation (réseau d’acteurs de la médiation sociale), la Ville de Soyaux, en partenariat avec la structure de médiation sociale OMEGA et le Conseil Citoyen, s’est investi afin de mobiliser des habitantes du quartier du Champ de Manœuvre.

Le projet des Marches Exploratoires des femmes a permis à l’ensemble des partenaires de poursuivre un objectif commun : « Le droit à la Ville ou comment pouvoir traverser et occuper l’espace public à toute heure du jour et de la nuit. »

Toutes les femmes habitant le quartier du Champ de Manœuvre ou toutes celles qui y pratiquent une activité régulière ont été invitées à s’inscrire au projet des Marches Exploratoires afin de participer à l’amélioration de l’espace public.

28 femmes étaient présentes lors de la première réunion publique. Et finalement, une quinzaine de femmes ont participé activement à la réappropriation de l’espace public. Elles ont pris plaisir à observer d’un œil expert les rues qu’elles arpentaient quotidiennement et à donner leur avis sur chaque changement à mettre en place pour améliorer « le vivre ensemble ».

La restitution du projet des marches exploratoires a eu lieu jeudi 5 juillet 2018.

Lors cette restitution, chacune des femmes appartenant au groupe « femmes à la manœuvre, soyons en mouvement » a pris la parole avec beaucoup d’aisance face à un public composé de personnalités : Thomas MESNIER, député de la 1ère circonscription de la Charente ; François NEBOUT, Maire de Soyaux ; Mesdames et Messieurs les élu.es de la Ville de Soyaux ; les délégués du Préfet ; la représentante de la DDCSPP, les partenaires locaux, les bailleurs sociaux, etc.

Les habitantes qui ont participé à ce projet souhaitent aller de l’avant et mettre en place des actions qui puissent permettre l’intégration de toutes. Elles désirent s’associer aux instances de participations citoyennes et sojaldiciennes.

Les marcheuses ont apporté des préconisations concrètes qui vont leur permettre de déambuler avec plus de facilité dans les rues du Champ de Manœuvre, à toute heure du jour et de la nuit.

Bravo à elles !

Partager :
  • imprimer