Soyaux.fr
Ville d'espaces et de contrastes

La mairie située à l’Est d’Angoulême et directement rattachée à son plateau, la commune de Soyaux ne comptait guère plus de 500 âmes au tout début du XlXème siècle.

De 1790 à 1793, les réunions de la municipalité se tenaient, en l’absence de locaux, dans l’église Saint Matthieu, puis dans le presbytère. Dans la première moitié du XlXème siècle, le presbytère ayant brulé, la mairie fut déplacée à plusieurs reprises au gré des circonstances.

Transférée vers 1850 au domicile du maire au village d’Antornac, elle revint ensuite s’implanter dans le bourg.

En 1856, un nouveau bâtiment accueillait le presbytère, l’école et la mairie. Celle-ci ne comprenait qu’une seule pièce, abritant une vaste armoire, une grande table servant aux réunions du conseil et un bureau pour le secrétaire.

La commune se développa autour de la route de Périgueux et le groupement mairie-école se retrouva bientôt isolé et excentré.

En 1941, le maire Jean Mouillefarine proposa de transformer un bâtiment situé route de Périgueux, la municipalité n’en prit possession que le 15 décembre 1945. La mairie restant toutefois de dimensions modestes (16m x 9m), des travaux d’agrandissements furent réalisés dès 1953.

Soyaux connut dans les années suivantes de profonds bouleversements, liés à la construction du Champ de Manœuvre. A partir de 1959, les locaux de la mairie devinrent rapidement trop exigus.

ancienne mairie de Soyaux des années 1870L’ancienne Mairie construite en 1860.


Dans les années 1960
, fut édifiée une salle des fêtes à côté de la mairie, puis une salle du conseil et des mariages, positionnée entre le bâtiment initial et l’ancienne poste.

Des bâtiments préfabriqués (jouxtant la mairie rue Aristide Briand) installés en 1973 abritent aujourd’hui les bureaux des adjoints. En 1978, la municipalité se porte acquéreur de l’ancienne poste, construite dans les années 1930 et comportant un étage, qui accueille actuellement le service informatique.

En 1988, un projet de construction d’un nouvel hôtel de ville n’a pas abouti.

mairie de Soyaux en 2005La mairie avant les travaux en 2005.

En 2005, sous la direction de l’architecte Frédérique BUA, d’importants travaux ont été effectués, dans le but de moderniser l’administration municipale.

Réaménagé, le hall d’accueil comprend désormais des guichets (munis de bornes internet) permettant de répondre aux demandes personnalisées et un espace gestion pour les dossiers plus complexes.

D’autre part, les salles du conseil et des mariages ont été agrandies. Modulables et largement ouvertes sur la ville par des baies vitrées, elles ont aussi vocation d’être un lieu d’exposition et de débat.

mairie reconstruite en 2006

La Mairie en 2006.

Partager :
  • imprimer