Soyaux.fr
Ville d'espaces et de contrastes


A compter du 1er janvier 2017
, l’usage des produits phytosanitaires sera interdit sur les espaces verts, les forêts, les voiries (dont trottoirs) et les promenades (chemins de randonnée, allées de parcs, allées de cimetières…).

Un plan de gestion différenciée (parfois qualifiée de gestion durable ou raisonnée) des espaces verts a été adopté en conseil municipal le 16 décembre dernier et a été mis en œuvre courant 2016. Il vise à modifier les pratiques de la ville et de ses usagers : réduction voire abandon des produits phytosanitaires, végétalisation des allées de cimetières et des pieds de mur. Chacun peut participer, à son échelle, à ce changement de pratiques.

Quelques explications :

Au lieu d’entretenir les espaces naturels (sous-bois, zones humides) et artificiels (squares, parcs et jardins) d’une manière identique, la gestion différenciée propose une gestion plus en accord avec l’écologie et le paysage.

L’inventaire des espaces réalisé par la FREDON en 2015 a permis de localiser les zones à risques (transfert dans le milieu naturel des produits « phytos ») et de déterminer les critères en matière d’entretien selon les codes :
– Code 1 : espaces situés devant la mairie, autour de l’espace Henri Matisse, aux entrées de la ville (avenue du Général de Gaulle, boulevards Léon Blum et Vincent Auriol, rues Aristide Briand et du Bourg).
– Code 2 : autres rues,
– Code 3 espaces naturels et grands espaces (aire des Brandes), bois, chemins de randonnée, parcours sportifs…

Cette nouvelle façon de travailler va permettre à la commune de préserver et de renforcer la biodiversité, de valoriser le paysage communal et de rationaliser les coûts sur l’ensemble de son territoire, notamment en incitant chaque administré à entretenir le trottoir devant sa propriété, comportement dicté par le code civil.
En parallèle, la Ville mène une réflexion sur ses massifs fleuris et sur l’évolution de ses pratiques. Ainsi, certains espaces seront mis au repos. Le fleurissement sera plus varié et favorisera des essences locales. Les jardinières suspendues, fortes consommatrices d’eau seront progressivement supprimées pour être remplacées par des aménagements plus économes.

Lors du Conseil Municipal du 20 juin 2016, la Ville a délibéré sur l’adhésion à la Charte Terre Saine, « votre commune sans pesticides ».

L’opération « Terre Saine, communes sans pesticides » est la généralisation sur le territoire national de la démarche menée depuis plusieurs années en Poitou-Charentes « Terre Saine, villes et villages sans pesticides ». Les communes qui adhèrent à cette charte vont mettre en place de nouvelles pratiques dans le but de protéger la santé, préserver l’environnement, les ressources naturelles et la biodiversité…  
Cette opération « Terre Saine » fédère et amplifie les actions d’ores et déjà conduites sur tout le territoire et concerne l’usage non-agricole des produits phytosanitaires.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site internet de la Charte Terre Saine en Poitou-Charentes.

Partager :
  • imprimer